Annonces

Annonce

  • Appel à contributions: « Le masque et la plume » : Intertextualités spéculatives dans les œuvres d’André et de Simone Schwarz-Bart, en amont et en aval

    2021-03-24

    L’équipe de rédaction de RELIEF vous invite à proposer des articles pour un dossier thématique consacré aux intertextualités spéculatives qui nourrissent et prolongent l’œuvre d’André et Simone Schwarz-Bart. Le numéro paraîtra en décembre 2021 sous la direction de Kathleen Gyssels et Odile Hamot. Les propositions devront être envoyées à la rédaction de RELIEF avant le 1er mai 2021. Cliquez sur le titre de cette annonce pour en savoir plus.  

     

    En lire davantage à propos de Appel à contributions: « Le masque et la plume » : Intertextualités spéculatives dans les œuvres d’André et de Simone Schwarz-Bart, en amont et en aval
  • Vient de paraître : RELIEF 14.2 - Sociologie de la médiation littéraire

    2021-02-10
    Édité par Maaike Koffeman et Olivier Sécardin

    Dans ce dossier thématique de RELIEF, une dizaine de chercheurs présentent des études de cas qui démontrent et analysent la dynamique des rapports entre auteurs, acteurs, institutions et lec­teurs. Tout en reconnaissant l’importance des médiateurs traditionnels et des lieux de socia­bi­lité et d’échange plus ou moins institutionnalisés, ce numéro explore également les nouvelles formes et discours de médiation littéraire qui sont en train d’émerger en ligne, notamment en ce temps de confinement et de distanciation sociale. Pour clore ce dossier thématique, nous proposons deux interviews consacrés aux coulisses de deux instances de médiation littéraire au sein du champ littéraire de la Belgique francophone.

    En lire davantage à propos de Vient de paraître : RELIEF 14.2 - Sociologie de la médiation littéraire
  • Appel à contributions: (Re)Traduire les classiques français

    2020-10-08

    (DÉLAI PROLONGÉ)

    Les traductions vieillissent-elles ? Ou est-ce, comme l’écrit Henri Meschonnic, plutôt la pensée du langage qui vieillit ? Et quel est le rôle que joue l’éditeur dans l’édition / la réédition d’un classique ? Ce numéro de la revue RELIEF sera consacré à la (re)traduction des œuvres classiques françaises dans différentes langues, avec une attention particulière pour le néerlandais, l’allemand et l’anglais.

    Possédant une valeur culturelle et symbolique importante, le texte classique semble constituer une source éditoriale et commerciale sûre. De ce fait, il donne souvent lieu à de multiples rééditions et retraductions, qui se présentent – bon gré mal gré – comme étant « meilleures » que leurs prédécesseurs (du point de vue de l’innovation et du modèle dominant, s’entend). Considérer la retraduction comme une réponse au vieillissement textuel, Yves Gambier (2011) l’a bien souligné, serait une perspective beaucoup trop simpliste.

    Dans ce numéro de RELIEF, nous aimerions présenter une vision plus nuancée sur la (re)traduction des classiques français. Nous invitons les auteurs à proposer des articles qui – plutôt que d’analyser les (re)traductions d’un point de vue purement textuel – prennent en compte le contexte culturel, économique et institutionnel dans lesquels elles évoluent. Les angles d’approche à considérer comprennent :

    -          La position du traducteur dans le champ littéraire
    -          Le rôle des médiateurs culturels dans la réalisation des traductions
    -          Les structures institutionnelles qui soutiennent la publication de traductions
    -          L’évolution du marché du livre et les attentes du public
    -          Les stratégies éditoriales et économiques des maisons d’édition
    -          La réception des traductions 

    Date limite pour l’envoi des propositions : le 1er janvier 2021. Les auteurs des propositions retenues devront soumettre l’article complet (environ 6000 mots) avant le 1er mars 2021.

    Merci d’envoyer une proposition d’environ 300 mots, accompagnée d’une brève notice biobibliographique, à revuerelief@gmail.com.

    En lire davantage à propos de Appel à contributions: (Re)Traduire les classiques français
  • Appel à contributions : « Sociologie de la médiation littéraire »

    2020-04-10

    L’équipe de rédaction de RELIEF vous invite à proposer des articles pour un numéro spécial sur la sociologie de la médiation littéraire, qui paraîtra en décembre 2020.

    Du grenier des frères Goncourt aux manifestations virtuelles autour du livre, ce numéro de RELIEF sera consacré à la sociologie de la médiation littéraire. Nous vous invitons à proposer des contributions sur les divers acteurs, instances et institutions qui assument un rôle de médiation entre l’auteur et son public, que ce soit à travers des lieux de sociabilité et d’échange plus ou moins institutionnalisés (salons, festivals, foires littéraires, ateliers d’écriture) ou en ligne, en profitant des plateformes numériques (YouTube, réseaux sociaux, forums de critique littéraire, etc.) et des nouveaux médias tels que le podcast ou le livre numérique.

    La réflexion sur les enjeux de la médiation permettra d’être attentif à la fois aux nouvelles formes de promotion développées par l’industrie du livre et aux politiques culturelles en faveur de la lecture et des auteurs, enfin aux nouveaux rôles des intermédiaires culturels dans la reconnaissance et la légitimation des œuvres et des auteurs. Les articles s’inscriront dans le champ de la sociologie de la littérature et pourront envisager spécifiquement des niveaux économiques, sociaux, politiques et culturels. Les articles pourront prendre comme point de départ un acteur spécifique dans le champ littéraire (auteur, critique, éditeur, agent littéraire, libraire, etc.) ou se pencher sur un sujet plus général tel que l’emploi d’un certain genre ou médium.

    À travers une série d’études de cas, nous espérons voir ainsi émerger une réflexion à la fois historique et théorique sur les évolutions des médiations littéraires et sur les nouveaux rôles et postures de l’auteur dans un champ littéraire bouleversé par la révolution numérique.

    Ce numéro de RELIEF accueillera des articles critiques en français ou en anglais dans une ou plusieurs des perspectives mentionnées. Les contributeurs ne sont pas obligés de se pencher uniquement sur des cas francophones ; les propositions basées sur une approche transnationale ou comparatiste seront particulièrement appréciés.

    Date limite pour l’envoi des propositions : le 15 juillet 2020. Les auteurs des propositions retenues devront soumettre l’article complet (environ 6000 mots) avant le 15 septembre 2020.

    Merci d’envoyer une proposition d’environ 300 mots, accompagnée d’une brève notice biobibliographique, à revuerelief@gmail.com

    En lire davantage à propos de Appel à contributions : « Sociologie de la médiation littéraire »