Vol. 14 No 1 (2020): Écritures francophones du Maroc

					Afficher Vol. 14 No 1 (2020): Écritures francophones du Maroc

Édité par Annelies Schulte Nordholt et Emmanuelle Radar

Le roman francophone marocain d’aujourd’hui semble se caractériser par son orientation sur les « questions qui fâchent », selon la belle expression d’Asma Lamrabet. Plutôt que « concertante », tenant sagement sa voix dans le concert culturel national, cette littérature demeure « déconcertante » : elle s’attache volontiers à des thèmes sensibles, longtemps restés tabous, comme la sexualité, les Années de plomb, la migration clandestine et de manière générale, les carences politico-sociales du Maroc contemporain. En même temps, les écrivains marocains d’aujourd’hui travaillent à un renouveau de l’imaginaire et des formes littéraires. C’est leur voix propre que ce dossier de RELIEF désire faire entendre. Myriam Alaoui, Mokhtar Chaoui, Youssouf Amine Elalamy, Fouad Laroui, Mohamed Nedali, Abdelhak Serhane et Abdellah Taïa : autant d’écrivains qui sont à l’avant-scène de la littérature marocaine d’aujourd’hui et dont les œuvres sont étudiées ici dans leur spécificité.En outre, ce numéro propose trois fictions inédites et un essai sociologique sur les défis de l’édition au Maroc.

Publiée: 2020-07-09