L’utopisme postcolonial chez Fouad Laroui : La Vieille dame du Riad et Les Tribulations du dernier sijilmassi

Auteurs

  • Cristina Vezzaro Université de Gand

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.1074

Mots-clés :

Fouad Laroui, littérature postcoloniale, utopisme, ironie, mémoire culturelle, postcolonial literature, utopianism, irony, cultural memory

Résumé

Jean-Marc Moura repère dans l’ironie un des éléments formels qui semblent caractériser les littératures postcoloniales, tandis que Bill Ashcroft entrevoit dans la critique du passé et du présent la possibilité de réarranger les relations sociales et politiques, sur le seuil du futur. L’ironie et la critique étant les éléments constitutifs de l’œuvre de Fouad Laroui, nous allons en examiner dans cet article l’aspect utopique à la lumière du fait que l’« exposition de la souffrance du monde est en soi une anticipation lumineuse d’un monde meilleur » (Ashcroft).

 

Jean-Marc Moura sees in irony one of the formal elements characterizing postcolonial literatures, whereas Bill Ashcroft points out that “created works always offer an imminent rearrangement of social and political relations in ways that critique the present”, thus remaining “alive and constantly on the threshold of a future world”. Since irony and critique are among the main features of Fouad Laroui’s works, this paper aims to analyze their utopian aspects considering that “the very exposure of the suffering of the world is the anticipatory illumination of a better world” (Ashcroft). 

Biographie de l'auteur

Cristina Vezzaro, Université de Gand

Cristina Vezzaro a obtenu sa licence en traduction à l’Université de Genève. Elle a publié plusieurs traductions italiennes de romans, essais et poésie de l’allemand, du français et de l’anglais (parmi d’autres Fouad Laroui, Ulrich Peltzer, Kathrin Röggla, Sherko Fatah, François Vallejo, Aldo Naouri, René Pollesch, Nigel Farndale). Elle est actuellement doctorante en traductologie à l’Université de Gand, en Belgique, sous la direction de Mme Prof. Désirée Schyns.

 

Cristina Vezzaro holds a Master’s Degree in Translation from the University of Geneva and has translated several books of fiction, poetry and non-fiction from German, French and English into Italian (amongst others Fouad Laroui, Ulrich Peltzer, Kathrin Röggla, Sherko Fatah, François Vallejo, Aldo Naouri, René Pollesch, Nigel Farndale). She is currently a PhD Candidate in Translation Studies at Ghent University, Belgium, under the supervision of Prof. Désirée Schyns.

Téléchargements

Publiée

2020-07-09

Comment citer

Vezzaro, C. (2020) « L’utopisme postcolonial chez Fouad Laroui : La Vieille dame du Riad et Les Tribulations du dernier sijilmassi », Relief: Revue Électronique de Littérature Francaise, 14(1), p. 150–163. doi: 10.18352/relief.1074.