MR PROUST’S WAY : des lectures woolfiennes de la Recherche

Auteurs

  • Sandra Cheilan

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.876

Mots-clés :

Proust, Woolf, réception, Angleterre

Résumé

À partir de 1921, l’œuvre de Woolf est hantée par la présence de Proust. L’analyse des textes autobiographiques et critiques permet de cerner l’impact que la lecture de la Recherche eut sur la romancière au niveau personnel, créateur – Proust devient un inspirateur des grandes inventions woolfiennes – et dans le champ littéraire anglophone et proustophile des années 20, où Woolf va renouveler le visage de Proust en Angleterre. Rapport affectif, filiation littéraire, phénomènes intertextuels, telles sont les qualités de cette relation culturelle, qui noue définitivement Woolf au romancier français.

 

Biographie de l'auteur

Sandra Cheilan

ATER à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, Sandra Cheilan achève une thèse de littérature comparée portant sur la « Poétique de l’intime dans l’œuvre de Proust, Woolf et Pessoa », dirigée par Mme Karen Haddad.

 

Téléchargements

Publié

2013-12-13

Comment citer

Cheilan, S. (2013) « MR PROUST’S WAY : des lectures woolfiennes de la Recherche », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 7(2), p. 82–96. doi: 10.18352/relief.876.

Numéro

Rubrique

Articles – dossier thématique