Sarah Moon, conte et photographie : réactiver le conte merveilleux par la vidéo créative

Auteurs-es

  • Caroline Ziolko

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.548

Mots-clés :

conte merveilleux, photographie plasticienne, vidéo, Sarah Moon

Résumé

Quatre contes, d’après Hans Christian Andersen et Charles Perrault, écrits et illustrés par Sarah Moon, révèlent comment le photographique – photo et vidéo – et l’interrelation texte‐image construisent un imaginaire fictionnel actualisé. Ces contes soulignent l’intérêt et les possibilités qu’offre une démarche plasticienne d’auteur pour transposer et réactiver les trames narratives de contes merveilleux plus que centenaires à partir de problématiques contemporaines.

Biographie de l'auteur-e

Caroline Ziolko

Caroline Ziolko est professeur titulaire en art et sciences sociales à l’Esbama, France. Après des études à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, à Paris, et à de l’Université de Montréal, elle s’est orientée vers l’étude des systèmes de signes en art et communication. Sa production photographique documentaire et plasticienne est représentée en Dépôt légal à la Bibliothèque à Paris.

Téléchargements

Publié-e

2010-12-08

Comment citer

Ziolko, C. (2010) « Sarah Moon, conte et photographie : réactiver le conte merveilleux par la vidéo créative », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 4(2), p. 252-266. doi: 10.18352/relief.548.