MARGUERITE DURAS ET L’AUTOBIOGRAPHIE: LE PACTE DE VÉRITÉ EN QUESTION

Auteurs

  • Monique Pinthon

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.400

Mots-clés :

Duras, écriture, fiction

Résumé

La parution de manuscrits inédits de Marguerite Duras, en 2006, Les Cahiers de la guerre et autres textes, en même temps qu’elle met en lumière le processus de la création littéraire chez cette auteure, éclaire d’un jour nouveau l’appartenance générique du texte publié en 1984 et qui lui vaudra le prix Goncourt, L’Amant. Le premier cahier, le Cahier rose marbré, permet, en outre, de réfléchir aux relations complexes qui se tissent entre le roman des origines, le ro-man autobiographique Un barrage contre le Pacifique, L’Amant, présenté par l’auteure elle-même comme autobiographique et l’œuvre fictionnelle.

Téléchargements

Publié

2009-12-15

Comment citer

Pinthon, M. (2009) « MARGUERITE DURAS ET L’AUTOBIOGRAPHIE: LE PACTE DE VÉRITÉ EN QUESTION », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 3(1), p. 30–42. doi: 10.18352/relief.400.

Numéro

Rubrique

Articles – dossier thématique