L’ANECDOTE OU LE CHEMIN DES ÉCOLIERS

Auteurs

  • Pierre Fresnault-Deruelle professeur émérite

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.231

Mots-clés :

Anecdote, (André) Juillard, Narratologie, Surprise, Tension

Résumé

Le présent article poursuit un double objectif : construire des relais entre narratologie générale et construction du récit en bande dessinée ; remettre en valeur une des unités minimales du récit les plus négligées par la recherche : l’anecdote. S’appuyant sur des exemples venus de la production contemporaine, dont Le Cahier bleu d’André Juillard, il développe une poétique de l’anecdote susceptible de rendre compte de la profonde polyfonctionnalité d’une figure qui produit l’intrigue selon des voies souvent marginales.

Biographie de l'auteur

Pierre Fresnault-Deruelle, professeur émérite

Pierre Fresnault‐Deruelle, professeur émérite, a enseigné la sémiologie de lʹimage à Paris. Il a écrit sur la peinture, la photographie, la propagande et la Bande dessinée. Son dernier ouvrage sʹintitule ʺImages à mi‐motsʺ (Les impressions Nouvelles, 2008).

Téléchargements

Publié

2008-11-04

Comment citer

Fresnault-Deruelle, P. (2008) « L’ANECDOTE OU LE CHEMIN DES ÉCOLIERS », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 2(3), p. 334–347. doi: 10.18352/relief.231.

Numéro

Rubrique

Deuxième partie : Approches théoriques