Comment la traite des esclaves et la Shoah ont engendré une merveille musicale. Entretien avec Jacques Schwarz-Bart

Auteurs

  • William F.S. Miles Northeastern University

DOI :

https://doi.org/10.51777/relief11444

Mots-clés :

André Schwarz-Bart, Jacques Schwarz-Bart, Simone Schwarz-Bart, musique juive, musique caribéenne

Résumé

Quatre siècles de traite transatlantique des esclaves ont légué un héritage durable de douleur et de souffrance de l'Afrique aux Antilles, sans oublier les Amériques. Quatre ans d'Holocauste (Shoah, en hébreu) ont comprimé des millénaires de persécutions du peuple juif, avec des répercussions de l'Europe au Moyen-Orient. Les ondes de choc de ces deux époques odieuses ont fusionné de manière tout à fait inattendue et artistiquement créative, donnant naissance à l'incomparable compositeur et saxophoniste de jazz Jacques Schwarz-Bart. Dans cet entretien avec William Miles, le fils d'André Schwarz-Bart, lauréat du prix Goncourt 1959, et de Simone Schwarz-Bart, romancière et dramaturge guadeloupéenne primée, revient sur sa vie, ses inspirations et sa carrière.

Biographie de l'auteur

William F.S. Miles, Northeastern University

William F.S. Miles est professeur de sciences politiques à la Northeastern University de Boston, aux États-Unis. Il est l'auteur de Paradox in Paradise : Elections in Martinique (New York : Praeger ; trans. Paris : l'Harmattan) et de nombreux articles sur la culture politique des Antilles françaises.

Téléchargements

Publié

2021-12-27

Comment citer

Miles, W. F. (2021) « Comment la traite des esclaves et la Shoah ont engendré une merveille musicale. Entretien avec Jacques Schwarz-Bart  », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 15(2), p. 106–116. doi: 10.51777/relief11444.