Lire Pluie et vent sur Télumée Miracle comme une ‘légende de Justes’

Auteurs

  • Elise Finielz Cornell University

DOI :

https://doi.org/10.51777/relief11441

Mots-clés :

André Schwarz-Bart, Simone Schwarz-Bart, littérature juive, littérature caribéenne, critique décoloniale, hassidisme, spiritualité créole

Résumé

Cet article se propose d’analyser le roman Pluie et vent sur Télumée Miracle (1972) / The Bridge of Beyond de Simone Schwarz-Bart à la lumière du roman d’André Schwarz-Bart Le dernier des Justes (1959)/ The Last of the Just. Télumée, grâce au langage poétique et exalté de Simone Schwarz-Bart, est élevé au rang de Juste de la Caraïbe, comme l’est Ernie dans le contexte de la communauté juive en Europe, car leur expérience de vie est exemplaire de la grandeur de générations aujourd’hui disparues, souvent seulement perçues comme victimes des persécutions antisémites ou de l’esclavage transatlantique. En retraçant la mémoire vivante de ces personnages de manière réaliste et mythique, en honorant la noblesse de leur cœur, sans discours politique explicite, c’est une perspective subversive qui est offerte, remettant en cause les frontières qui séparent les anciennes générations des plus jeunes, les vivants et les morts. Les récits appellent à une représentation positive des valeurs traditionnelles et religieuses ancestrales et une vision éthique commune qui transcende les catégories sociales, de classe, de race et de genre, imposées par l’histoire coloniale. C’est dans cette vision éthique que réside le sens politique des deux œuvres et le message universel qu’ils nous adressent aujourd’hui.  

Biographie de l'auteur

Elise Finielz, Cornell University

Elise Finielz a fait des études de sociologie et de politiques sociales (santé, vieillissement) à l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne et de  littérature française et francophone à l’Université de Syracuse. Elle vient d’obtenir un doctorat en littérature française et francophone à l’Université de Cornell. Au croisement de la sociologie, des études postcoloniales, de l’histoire littéraire et l’analyse poétique, sa recherche porte sur les femmes écrivains de la Caraïbe francophone, leur accès au champ littéraire et leur contribution au renouvellement des formes esthétiques. La création littéraire au féminin est envisagée dans son contexte social et matériel de production, à la croisée d’une expérience subjective et d’une histoire collective et à partir de son pouvoir éthique de transgression, précurseur d’une perspective décoloniale.

Téléchargements

Publié

2021-12-27

Comment citer

Finielz, E. (2021) « Lire Pluie et vent sur Télumée Miracle comme une ‘légende de Justes’ », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 15(2), p. 51–67. doi: 10.51777/relief11441.