'Le masque et la plume' : Intertextualités dans les œuvres d’André et de Simone Schwarz-Bart

Auteurs

  • Odile Hamot Université des Antilles
  • Kathleen Gyssels Université d'Anvers

DOI :

https://doi.org/10.51777/relief11435

Mots-clés :

André Schwarz-Bart, Simone Schwarz-Bart, intertextualité, littérature juive, littérature caribéenne

Résumé

L’œuvre commune ou individuelle d’André et de Simone Schwarz-Bart constitue un champ d’expérimentation et de réflexion particulièrement riche sur la question de l’intertextualité. Cette notion, délestée de toute assignation théorique trop contraignante, est envisagée dans ce dossier thématique sous l’angle du dynamisme relationnel qu’elle engage. Elle invite à une réflexion collective sur les liens que l’œuvre schwarz-bartienne entretient avec un dehors que sa spécificité au sein de l’espace littéraire exige de repenser constamment.

 

Bibliographies des auteurs

Odile Hamot, Université des Antilles

Odile Hamot est maître de conférences-HDR en Littérature française moderne et contemporaine à l’Université des Antilles. Spécialiste de poésie, elle a publié Obscur symbole de Lumière. Le Mystère dans la poésie de Saint-Pol-Roux (Champion, 2013) et a dirigé l’ouvrage collectif Terre(s) promise(s) : représentations et imaginaires (Garnier, 2021) Elle est l’auteur d’articles portant sur les XIXe et XXe siècles français, mais se consacre également à la littérature francophone. Elle a publié divers articles sur André Schwarz-Bart, Aimé Césaire ou Maryse Condé.

Kathleen Gyssels, Université d'Anvers

Kathleen Gyssels est professeur de littérature et de culture postcoloniales francophones à l'université d'Anvers, où elle donne des cours sur les auteurs des diasporas africaine et juive. Ses publications portent principalement sur les auteurs et les sujets afro-américains, caribéens et francophones dans une perspective large et comparative. Ses recherches actuelles ont étendu son champ d'action à des questions conflictuelles, telles que les lois mémorielles et les guerres de la mémoire dans la République française et les pays postcoloniaux. Elle est coordinatrice du groupe de recherche sur la littérature postcoloniale à l'Université d'Anvers et membre associé de l'Institut d'études juives.

Téléchargements

Publié

2021-12-31

Comment citer

Hamot, O. et Gyssels, K. (2021) « ’Le masque et la plume’ : Intertextualités dans les œuvres d’André et de Simone Schwarz-Bart », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 15(2), p. 1–7. doi: 10.51777/relief11435.