Traduire en espagnol les textes pédagogiques des femmes de Lumières : défi ou viabilité ?

Auteurs

  • Beatriz Onandia Ruiz Université du Pays Basque

DOI :

https://doi.org/10.51777/relief10831

Mots-clés :

traduction, 18e siècle, Lumières, textes pédagogiques, littérature féminine, littérature espagnole, littérature française

Résumé

De nombreux spécialistes contemporains définissent le XVIIIe siècle espagnol comme celui des traduc­tions. Tout au long de cette riche période, une multitude de traductions mettaient l’accent sur certains textes pédagogiques français destinés à l’instruction des femmes des Lumières. Ainsi, tous ces travaux contribuèrent à l’élaboration d’un corpus de textes en espagnol qui abordaient l’éducation des femmes au XVIIIe siècle. Ceci servit à configurer, dans un contexte social particulièrement patriarcal comme la société espagnole, une première pensée réfor­matrice à l’égard de l’éducation des femmes, et leur rôle dans la société.

 

Biographie de l'auteur

Beatriz Onandia Ruiz, Université du Pays Basque

Beatriz Onandia Ruiz est actuellement Maître de conférences en langue et littérature française à l’Université du Pays basque (Espagne). Ses axes de recherche tournent autour des transferts culturels entre la France et l’Espagne des Lumières et de la création littéraire au féminin pendant le XVIIIe siècle.

Téléchargements

Publiée

2021-07-07

Comment citer

Onandia Ruiz, B. (2021) « Traduire en espagnol les textes pédagogiques des femmes de Lumières : défi ou viabilité ? », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 15(1), p. 75–84. doi: 10.51777/relief10831.

Numéro

Rubrique

Articles – dossier thématique