L’ÉPISTEMOLOGIE DE LA JALOUSIE : Proust et Descartes

Auteurs

  • Roy Groen

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.874

Mots-clés :

Proust, Descartes, Comparatisme, Philosophie, Jalousie

Résumé

J’ai l’intention d’offrir ici une étude comparative de Marcel Proust et de René Descartes. N’étant pas convaincu de la pertinence d’une comparaison traditionnelle entre ces deux auteurs, j’essayerai de présenter une lecture que l’on pourrait qualifier de « négative » du Discours de la méthode, pour montrer comment on peut se servir de l’héritage philosophique de Descartes pour entrer d’une façon inattendue dans l’imaginaire de Proust.

Biographie de l'auteur

Roy Groen

Roy Groen est né à Leiden (Pays-Bas) en 1987. Après avoir complété ses études de lettres, il a obtenu un poste de chercheur au département d’études culturelles et littéraires à  l’université de Nimègue où il prépare,  actuellement, une thèse de doctorat sur les questions de philosophie morale dans l’œuvre de Vladimir Nabokov.

Téléchargements

Publié

2013-12-13

Comment citer

Groen, R. (2013) « L’ÉPISTEMOLOGIE DE LA JALOUSIE : Proust et Descartes », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 7(2), p. 60–72. doi: 10.18352/relief.874.

Numéro

Rubrique

Articles – dossier thématique