Le chagrin & la pitié : Chronique d’une cité française sous l’occupation allemande. Histoire et mémoire.

Auteurs

  • Marie-Christine Kok Escalle

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.758

Mots-clés :

Marcel Ophüls, Mémoire collective, Occupation allemande, Deuxième guerre mondiale, Histoire orale

Résumé

Documentaire dans lequel la caméra est au service d’une idée, Le chagrin et la pitié de Marcel Ophüls n’est certes pas un film historique. Il peut en revanche être considéré comme film d’histoire. Il fait œuvre d’histoire orale en écrivant le récit d’une période à partir de témoignages de personnes qui l’ont vécue ; il fait œuvre d’histoire en proposant des interprétations de cette période à partir de documents d’archives qui soutiennent la lecture que les acteurs font de leur vie d’alors ; enfin sa portée est historique car il incite les Français à ne plus occulter leur mémoire collective concernant la période de l’Occupation allemande pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Biographie de l'auteur

Marie-Christine Kok Escalle

Marie-Christine Kok Escalle (Paris, 1948) a fait des études d’histoire et de sémiotique à Paris. Professeur associée en culture française à l'université d'Utrecht, elle est membre de la SIHFLES, Société internationale pour l’Histoire du Français aux Pays-Bas. Ses recherches portent en particulier sur l'histoire du français aux Pays-Bas. Elle a en outre participé à de nombreux projets de recherche internationaux sur le plurilinguisme et pluriculturalisme, dans une perspective historique.

Téléchargements

Publiée

09-10-2012

Comment citer

Kok Escalle, M.-C. (2012) «  Histoire et mémoire »., Relief - Revue Électronique de Littérature Francaise, 6(1), p. 23–36. doi: 10.18352/relief.758.

Numéro

Rubrique

Articles – dossier thématique