RETOUR À DELPHES : sur le rapport entre littérature et psychanalyse

Auteurs

  • Marc De Kesel

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.461

Mots-clés :

psychanalyse, Delphes, Oedipe, paradigmes

Résumé

Partant d’une analyse de l’oracle d’Œdipe, cet essai développe l’essence de la théorie psychanalytique impliquant une critique des paradigmes de la science moderne. Ce sont ces paradigmes qui la rendent incapable à penser le sujet (y compris le sujet de la science). A cause de cette incapacité un autre champ de savoir s’est développé dans les temps modernes, qui est le champ de la littérature. C’est pourquoi, comme le disait déjà Freud, la psychanalyse comme ‘science du sujet’ et la littérature comme ‘savoir du sujet’ ont de grandes affinités. C’est dans l’engagement idiosyncrasique du sujet dans sa lecture ou son écriture – et là seul – que se trouve le lien entre littérature et psychanalyse. C’est aussi là que se montre la raison pour laquelle toute intention d’appliquer la psychanalyse à la littérature est vouée à l’échec. La psychanalyse aussi bien que la littérature doit confronter son affirmation de la fiction au déni total de la fiction dans les sciences humaines. Dans un temps où la civilisation de l’image est en train de remplacer la réalité, cette position conjointe de la littérature et de la psychanalyse est plus que nécessaire.

Téléchargements

Publié

2010-05-21

Comment citer

De Kesel, M. (2010) « RETOUR À DELPHES : sur le rapport entre littérature et psychanalyse », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 4(1), p. 11–26. doi: 10.18352/relief.461.

Numéro

Rubrique

Articles – dossier thématique