L’atelier d’écriture théâtrale comme pratique de médiation entre création littéraire et phénomène social : quand le fait littéraire émerge du fait social

Auteurs-es

  • Laurianne Perzo Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation (INSPÉ), Université de Lille

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.1096

Mots-clés :

médiation, atelier d’écriture, adolescents, écriture dramatique par et pour la jeunesse, engagement

Résumé

L’atelier d’écriture théâtrale peut être appréhendé en tant que pratique de médiation littéraire et artistique dans la mesure où il peut permettre à des individus de s’ouvrir à des objets culturels qu’ils ne fréquentent pas habituellement. Dans cette perspective, cette contribution propose une étude de cas ciblée sur un dispositif original du début des années 2000. L’auteur dramatique Luc Tartar a rencontré plusieurs groupes d’adolescents afin de mener des ateliers d’écriture visant à développer leur goût pour la littérature, à transformer leur représentation de l’écrit et à initier leur sensibilité au théâtre. Les ateliers d’écriture ont alors pu mettre au jour la réalité psychosociale de la jeunesse tandis qu’ils ont alimenté la production de l’auteur dramatique qui a ainsi trouvé une matière artistique au contact direct de cette jeunesse. Ce dispositif innovant – productions d’écrivants lors d’ateliers d’écriture théâtrale et conception d’une œuvre inscrite au répertoire dramatique – se fonde sur une interaction constante qui, en même temps qu’elle éclaire sur la sociologie de la jeunesse, invite à réévaluer les processus de création littéraire à partir d’une mutualisation des pratiques. Aussi est-il possible d’observer que dans ce projet, l’auteur dramatique s’est autant nourri de la production adolescente que l’adolescent s’est enrichi de la matière littéraire et théâtrale au contact de l’auteur. Ce dispositif de médiation où les pratiques des adolescents et de l’auteur se sont mutualisées peut alors se penser en termes d’engagement littéraire car il créé un espace de sociabilité et d’échange pour la jeunesse et s’en imprègne, participant de la légitimation de cette catégorie sociale.

Biographie de l'auteur-e

Laurianne Perzo, Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation (INSPÉ), Université de Lille

Docteure en Langue et littérature françaises, qualifiée aux fonctions de Maîtres de Conférences en 9ème section, Laurianne Perzo enseigne la littérature et la didactique du français à l’Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation (INSPÉ), Université de Lille, et mène des recherches au sein du laboratoire Textes et Cultures de l’Université d’Artois. Elle a publié de nombreux articles sur le répertoire dramatique contemporain, la dramaturgie, la représentation des problématiques sociales, la réception du sujet-lecteur et les processus de créations littéraires et artistiques.

Téléchargements

Publié-e

2021-05-01

Comment citer

Perzo, L. (2021) « L’atelier d’écriture théâtrale comme pratique de médiation entre création littéraire et phénomène social : quand le fait littéraire émerge du fait social », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 14(2), p. 102-116. doi: 10.18352/relief.1096.

Numéro

Rubrique

Articles – dossier thématique