Introduction: Pour une généalogie sociocritique de la médiation littéraire

Auteurs-es

  • Maaike Koffeman Université Radboud, Nimègue
  • Olivier Sécardin Université d'Utrecht

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.1090

Mots-clés :

sociologie, médiation littéraire, structuralisme, dispositif

Résumé

Introduction au dossier thématique sur la sociologie de la médiation littéraire.

Bibliographies de l'auteur-e

Maaike Koffeman, Université Radboud, Nimègue

Maaike Koffeman enseigne la littérature française à l’Université Radboud de Nimègue. Elle a publié une thèse de doctorat sur la Nouvelle Revue française (Rodopi, 2003). Aujourd’hui, ses recherches se focalisent principalement sur la réception de la culture et de la littérature françaises aux Pays-Bas.

Olivier Sécardin, Université d'Utrecht

Dr. Olivier Sécardin est titulaire d’un doctorat de littérature comparée obtenu en Sorbonne. Après avoir enseigné dans de nombreuses universités internationales, notamment à la Columbia University de New York, à l’Université du Kyushu (Japon), à l’Université de Chicago ainsi qu’à Cornell University (États-Unis), il est actuellement professeur assistant de littérature française à l’Université d’Utrecht (Pays-Bas). 

Téléchargements

Publié-e

2021-05-01

Comment citer

Koffeman, M. et Sécardin, O. (2021) « Introduction: Pour une généalogie sociocritique de la médiation littéraire », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 14(2), p. 1-9. doi: 10.18352/relief.1090.

Numéro

Rubrique

Articles – dossier thématique