« Faire cailler l'annexion de la recherche-création à l'économie libérale » : hypothèses théoriques sur les masters universitaires en écriture créative

Auteurs-es

  • Justine Huppe Université de Liège

DOI :

https://doi.org/10.18352/relief.1085

Mots-clés :

écriture créative, enrichissement, general intellect, investissements de forme, professionnalisation

Résumé

Constatant l’adéquation entre les préceptes de l’économie créative et l’émergence de nouveaux labels et formations à l’université, cet article entend interroger les masters en écriture créative en tant que dispositifs médiateurs, non pas extérieurs à l’économie, mais intégrés à celle-ci. Il s’agit dans un premier temps de les situer dans ce que Boltanski et Esquerre (2017) appellent une économie de l’« enrichissement », avant d’en étudier la portée critique : en tant qu’espace d’élucidation des règles du jeu littéraire, d’ajustement collectif de divers acteurs (écrivains, universitaires, éditeurs, etc.) voire de production d’une solidarité entre des auteurs autrefois plus isolés. De la rentrée des classes à une (possible) conscience de classe, donc.

 

Biographie de l'auteur-e

Justine Huppe, Université de Liège

Justine Huppe est docteure en langues, lettres et traductologie de l’Université de Liège. Dans le cadre de sa thèse (intitulée La littérature embarquée. Réflexivité et nouvelles configurations critiques dans le moment des années 2000), dirigée par Jean-Pierre Bertrand et Frédéric Claisse, elle s’est intéressée aux manières dont la littérature française contemporaine envisage et réfléchit, depuis le début du XXIe siècle, ses propres pouvoirs sur le monde. Elle a co-dirigé la publication du numéro 22 de la revue COnTEXTES, intitulé « La fiction contemporaine face à ses pouvoirs » et co-dirige la publication du prochain numéro de Fixxion à paraître en juin 2020 sous le titre « Radicalités : contestations et expérimentations littéraires ». Dans le cadre de ses recherches post-doctorales, elle souhaite se lancer dans un chantier sur les formations en écriture créative qui se développent en France.

Téléchargements

Publié-e

2021-05-01

Comment citer

Huppe, J. (2021) « « Faire cailler l’annexion de la recherche-création à l’économie libérale » : hypothèses théoriques sur les masters universitaires en écriture créative », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 14(2), p. 87-101. doi: 10.18352/relief.1085.

Numéro

Rubrique

Articles – dossier thématique