Béatrice Fleury et Jacques Walter (dir.), « Violences et radicalités militantes dans l’espace public en France, des années 1980 à nos jours », Paris, Riveneuve, 2020.

Compte rendu

Auteurs

  • Lucile Dartois Université de Lorraine et Université du Québec à Montréal

DOI :

https://doi.org/10.51777/relief10892

Mots-clés :

militantisme, violence, France, espace public, médias

Résumé

Compte rendu de Béatrice Fleury et Jacques Walter (dir.), "Violences et radicalités militantes dans l’espace public en France, des années 1980 à nos jours", Paris, Riveneuve, 2020.

Biographie de l'auteur

Lucile Dartois, Université de Lorraine et Université du Québec à Montréal

Lucile Dartois est étudiante en doctorat, en cotutelle interdisciplinaire à l'Université de Lorraine (psychologie) et à l'Université du Québec à Montréal (sociologie). Ses intérêts de recherche portent sur la notion de radicalité, plus précisément sur la façon dont les radicalisations idéologiques sont envisagées et encadrées au sein des démocraties française et québécoise.

Téléchargements

Publié

2021-07-07

Comment citer

Dartois, L. (2021) « Béatrice Fleury et Jacques Walter (dir.), « Violences et radicalités militantes dans l’espace public en France, des années 1980 à nos jours », Paris, Riveneuve, 2020.: Compte rendu », RELIEF - Revue électronique de littérature française, 15(1), p. 204–207. doi: 10.51777/relief10892.